L'incroyable érable Fermer

Sport

L’érable et la nutrition sportive, une équipe naturelle

Plusieurs athlètes consomment du sirop d’érable du Québec avant, pendant et après l’entraînement. Une étude nous dévoilera bientôt pourquoi les sportifs peuvent compter sur cette source d’énergie naturelle. Suivez-nous pour connaître les résultats de cette recherche!

Avec l’érable, ça roule avec énergie
Depuis 2015, Érable du Québec est la source d’énergie officielle de la Fédération québécoise des sports cyclistes (FQSC). Pur à 100 %, sans colorant ni agent de conservation, le sirop d’érable est un super partenaire d’entraînement! Les boissons sportives et les collations à base de sirop d’érable, cuisinées à la maison, sont d’ailleurs généralement des choix santé. Laissez-vous inspirer par nos recettes!

Antoine Duchesne, un inconditionnel de l’érable

C’est à 14 ans, pour la première fois, qu’Antoine Duchesne enfourche un vélo de compétition pour faire comme sa sœur. En tant qu’avide spectateur de courses cyclistes, il est fasciné par l’intensité des efforts des coureurs et le dépassement de soi qui est nécessaire pour exceller dans ce sport. Il n’en fallait pas plus pour qu’il ait la piqure ! Son ascension dans le monde du cyclisme est fulgurante.

Quatre ans plus tard, l’athlète de Chicoutimi devient champion canadien junior de l’épreuve de contre-la-montre et participe aux Championnats du monde junior. Cycliste professionnel depuis 2013, il est le deuxième Québécois à terminer le Tour de France en 2016 et remporte le maillot de meilleur grimpeur sur la célèbre course Paris-Nice la même année. En 2018, il se joint à l’équipe cycliste Groupama – FDJ, faisant ainsi son entrée dans le WorldTour, le circuit le plus relevé de l’Union cycliste internationale. L’érable du Québec est fier de soutenir ce grand athlète à titre d’Ambassadeur qui, en plus de pédaler, adore faire la cuisine !

Pour Antoine Duchesne, l’érable, c’est le partenaire d’une vie !

« J’ai toujours été une bibitte à sucre ! »
– Antoine Duchesne

L’érable, c’est mon sucre. Que ce soit le matin dans mes céréales ou dans mon gruau, ou bien après l’entrainement dans mes boissons de récupération, j’ajoute toujours une bonne dose de sirop d’érable. De plus, la plupart de mes barres énergétiques sont constituées de sirop d’érable et quand elles ne le sont pas, j’en rajoute.

C’est simple, pour moi, l’érable est un ingrédient dont je ne peux me passer en cuisine. Même dans mes souvenirs les plus lointains, il faisait partie intégrante de nos desserts. Je suis un adepte de l’érable, mais plus particulièrement du sirop d’érable et du beurre d’érable. Quand je veux un dessert parfaitement rassasiant et rapide, je prends une bonne gorgée de sirop d’érable… à même le goulot ! Je le garde le plus longtemps possible dans ma bouche pour que son goût sucré perdure… Je suis tellement attaché à l’érable que je m’assure de toujours en avoir, même chez moi, dans le sud de la France. Je ne compte plus les fois où j’en ai enfoui dans ma valise !

L’érable, mon ingrédient préféré

Je n’ai pas vraiment de recette fétiche avec le sirop d’érable, puisque je l’utilise dans la grande majorité de mes plats ! Par contre, j’aime préparer une frittata qui se compose d’une bonne poêlée de champignons shiitake déglacés au sirop d’érable que j’ajoute à une omelette. J’aime aussi faire croûter mon grilled cheese dans une bonne couche de sirop d’érable qui caramélise doucement. Ça, par contre, j’essaye de ne pas en abuser !

Hugo Houle carbure à l’érable

Originaire de Sainte-Perpétue, Hugo Houle est devenu, à l’âge de 22 ans, le premier cycliste québécois à signer un contrat avec l’équipe AG2R La Mondiale de niveau « UCI World Tour », soit le plus haut niveau international. Médaillé d’or des Jeux panaméricains de Toronto en 2015 dans son épreuve de prédilection, le Contre-la-montre, il a été sélectionné par l’équipe olympique pour participer aux Jeux de Rio 2016, où il a fini en 21e position. En janvier 2018, Hugo signe une entente avec l’équipe Kazakhe, Astana Pro team. L’érable du Québec est fier de soutenir ce cycliste de route de niveau international et de lui fournir de l’énergie.

Hugo Houle partage son expérience avec nous !

« Je suis tombé dedans quand j’étais petit. »
— Hugo Houle

J’ai toujours été un grand consommateur de produits d’érable. Chaque année, quand arrivait le temps des sucres, je mettais mes raquettes pour récupérer les chaudières d’eau d’érable. Une fois le travail terminé, j’avais droit à un bâton de tire sur la neige. C’était une tradition dans ma famille.

Pour moi, l’érable est le meilleur sucre naturel. Peu importe où je voyage, j’apporte dans ma valise ce petit plaisir bien de chez nous. L’érable fait partie de mon régime quotidien de cycliste professionnel, que ce soit au petit déjeuner, en plein entraînement ou après mes séances comme boisson de récupération.

Je suis donc très heureux d’être un ambassadeur d’un produit unique et typiquement québécois et de le représenter dans le reste du monde.

J’ai toujours besoin d’un coup de sucré après le repas. C’est bien connu, je suis un gourmand. Le sirop d’érable me permet de combler ce besoin. C’est naturel et c’est bon !

Ma recette du succès?
Quand je fais des courses à étapes, je dois m’alimenter à 80 % de pâtes et de riz blancs. Pour les 20 % restants, je me gâte en savourant chaque matin mon gruau à l’érable. Avec le temps, c’est devenu ma potion magique. J’ai toute l’énergie dont j’ai besoin pour affronter n’importe quelle étape! Découvrez également ma nouvelle recette de boisson de récupération à l’érable, idéale après mes entraînements ou mes compétitions !

Nos nutritionnistes

Recettes pour sportifs

Nutrition sportive

Le gruau à l’érable de Hugo

Nutrition sportive

Par Mélanie Olivier

Sandwich roulé aux œufs, à l’érable et aux poivrons rouges

Nutrition sportive

Par Mélanie Olivier

Méli-mélo sucré-salé à l’érable